Wednesday , September 26 2018
Home / SNB & CHF / Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

Summary:
La grande nouvelle du jour est que Apple aurait vendu plus de montrer dans le monde que toute l’horlogerie suisse réunie. Ces chiffres sont tout de même à relativiser fortement, car ils sont le fruit d’analyse de marché, diffusés par le CEO de Apple lui-même…. Source: http://www.fhs.swiss/fre/origins.html - Click to enlarge En rouge, l’industrie horlogère suisse dans sa totalité face à Apple en bleu. Ainsi, selon ces chiffres, Apple aurait vendu 8 millions de montres contre 6,8 pour l’ensemble de l’industrie suisse. A supposer que ces chiffres reflètent la réalité, ils nous montrent quelque chose d’intéressant: La vente de montres suisses s’est légèrement tassée entre 2016 et 2017. La vente de montres Apple

Topics:
Liliane Held-Khawam considers the following as important: , , ,

This could be interesting, too:

Swiss National Bank writes SNB appoints new delegate for regional economic relations for Central Switzerland

George Dorgan writes Swiss Balance of Payments and International Investment Position: Q2 2018

Liliane Held-Khawam writes Le Conseil fédéral se moque des personnes âgées!

Andreas Britt writes Das Bad im Geldhaufen

La grande nouvelle du jour est que Apple aurait vendu plus de montrer dans le monde que toute l’horlogerie suisse réunie.

Ces chiffres sont tout de même à relativiser fortement, car ils sont le fruit d’analyse de marché, diffusés par le CEO de Apple lui-même….

Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

Source: http://www.fhs.swiss/fre/origins.html - Click to enlarge

En rouge, l’industrie horlogère suisse dans sa totalité face à Apple en bleu. Ainsi, selon ces chiffres, Apple aurait vendu 8 millions de montres contre 6,8 pour l’ensemble de l’industrie suisse.

A supposer que ces chiffres reflètent la réalité, ils nous montrent quelque chose d’intéressant:

  • La vente de montres suisses s’est légèrement tassée entre 2016 et 2017.
  • La vente de montres Apple a explosé dans le même intervalle de temps.

Ces deux points peuvent donner à penser que l’explosion de la vente de Apple est un phénomène quelque peu indépendant de la vente de montres suisses.

Les chiffres montrent qu’un nouveau marché pour un nouveau produit semble émerger et venir se rajouter au précédent à celui de l’industrie suisse… En effet, selon ce graphique, les ventes de montres cumulées avec les Apple sont passées de 37, 2 millions en 2016 à 42,6 en 2017. La croissance de Apple est reflétée par celle du marché global. Une sorte de superposition de deux marchés…

Il se pourrait du coup que la comparaison soit même un non-sens commercial. La définition d’une montre Apple devrait peut-être être différenciée de celle d’une Rolex ou d’une Blancpain…

Un simple coup de marketing? Possible. Toutefois, la question essentielle pour la Suisse serait de se demander comment une seule et unique marque arrive en si peu de temps à concurrencer tout un marché, vieux de plusieurs siècles.

Il aura fallu un gros coup de pouce!

Or, nous savons sur ce site que ce coup de pouce vient en bonne partie de la politique monétaire américanisée de la Banque nationale suisse elle-même. Cette entreprise, qui accumule les capitaux des banques commerciales et qui n’a rien à faire sur le marché des actions, a investi abondamment l’argent des suisses dans … Apple!

Apple and Swiss Watches Shipped, Q1 2016 - Q4 2017

Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

- Click to enlarge

Ce sont ainsi 3 milliards provenant de Suisse qui boostent la Apple au détriment de l’industrie suisse. Ce faisant, non seulement la BNS fausse la libre concurrence, mais galvanise artificiellement la valeur de l’action de l’entreprise de la Silicon Valley! Un cumul de gains et d’argent facile qui dope la recherche certes, mais qui permet de vendre à de meilleures conditions. 

Top 20 US Investments to SNB, Q3 2017

Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

- Click to enlarge

Cours Apple. Nous voyons l’impact de l’enrichissement facile de ces dernières années auquel participe la BNS, banque centrale de l’industrie horlogère  suisse, qu’elle prétendait défendre avec le coûteux arrimage du franc suisse à l’euro…

Nous avons là un fruit visible et quantifiable du favoritisme de la BNS, qui devrait être considéré comme un délit et qui trahit une fois de plus sa mission d’oeuvrer pour le bien-être économique du pays dont elle porte le nom….

D’autres résultats défavorables à l’économie, aux finances, et à la monnaie suisses risquent de se préciser ces prochains temps… Hélas!

Dans tous les cas, nous sommes face à un évènement majeur de l’histoire de l’industrie horlogère suisse qu’il conviendrait d’analyser plus soigneusement par les principaux intéressés. Ce phénomène porte en lui de potentiels dangers pour l’économie du secteur!

Statistic Graphic, 2010 - 2018

Favoritisme de la BNS: l’horlogerie suisse supplantée par Apple

- Click to enlarge


Tags: ,,
Liliane Held-Khawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis. Elle est aujourd’hui binationale (Suisse- Liban) mais avec des origines multiples (byzantine, arménienne, alépine, libanaise, grecque, éthiopienne).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *